"Les Nouvelles NEWS ont analysé les candidatures aux élections sénatoriales du 24 septembre. Constat sans appel : oubliez la parité, les trois quarts des listes sont menées par des hommes.

... Mais (surprise ?) trois fois plus d’hommes que de femmes sont placés en tête de liste : ils sont 181 dans cette position, elles sont 62 – soit 25,5%. Mathématiquement, donc, ces listes enverront bien davantage d’hommes que de femmes au Palais du Luxembourg, car il arrive souvent que seuls les premiers de liste soient élus. Lors des sénatoriales de 2014, sur les 119 sièges pourvus à la proportionnelle, seules 33 femmes avaient ainsi été élues : 28%. "