La combattante féministe, Maudy Piot, non voyante, qui luttait contre la double discrimination vécue par les femmes handicapées, du fait d'être femme, et du fait d'être handicapée, est décédée le 25 décembre 2017.

En 2003, elle a créé l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir, quinze ans de travail acharné, pour changer le regard sur les femmes handicapées qui sont des citoyennes avant tout, des femmes luttant pour faire respecter leurs droits, le handicap étant un hasard de la vie. Elle a voulu une association recouvrant tous les handicaps, le ciment étant la visibilité des femmes handicapées dans toutes les sphères de la société : éducation, emploi, santé, logement, politique, vie culturelle, sports, vie associative…

Militante féministe engagée,  elle partageait et participait aux luttes féministes où elle faisait entendre la parole des femmes handicapées, jusqu’alors inaudibles et invisibles : la CLEF, le Centre Hubertine Auclert...

maudy251217880

Elle  a vaincu l’ignorance et de nombreux obstacles. Désormais, les féministes s’associent à son combat et les associations de personnes handicapées prennent en compte cette dimension sexuée.

Maudy Piot a sorti de l’ombre les violences vécues par les femmes handicapées et organisé leur écoute et suivi.

Elle a su rassembler autour d’elle, par son dynamisme, son charisme et sa dignité, des personnes venues de tous horizons, intellectuel.e.s, médecins ministres, chef.fe.s d’entreprise,  institutionnel.e.s…

Elle était membre du Haut Conseil à l'égalité entre les Femmes et les Hommes.

Aujourd’hui, toutes les femmes en lutte ont perdu une amie et une militante infatigable.

Un hommage lui sera rendu à Paris en janvier.