Jeux olympiques 2024

Mardi 11 juillet 2017,  une délégation des associations signataires du Communiqué de presse est à Lausanne au SwissTech Convention Center où est réuni  la Commission Exécutive du CIO (Comité International Olympique) pour un dernier examen des candidatures de Paris et de Los Angeles aux JO de 2024.

 L'objectif de la délégation est de remettre un message au Président du CIO, Thomas Bach, rappelant qu'il est de sa responsabilité de faire respecter les termes de la Charte Olympique, et notamment le principe de non-discrimination .

 

apartheidsexuel17450

Or deux pays, l’Iran et l’Arabie Saoudite, continuent de mettre en œuvre une politique sportive fondée sur l’apartheid sexuel à l’encontre des femmes. Ils devraient être sanctionnés comme l’a été dans le passé l’Afrique du Sud exclue des JO pendant 30 ans pour cause d’apartheid racial. Il n'en est rien alors que récemment, le Président du CIO n’a pas hésité à appliquer la Charte en confirmant la suspension du Koweït pour ingérence gouvernementale dans le sport.

 foot iran

Quelque soit le résultat,  Paris ou Los Angeles se doivent de faire respecter les droits fondamentaux de tout être humain et de sanctionner l'apartheid sexuel.

La délégation présentera aussi la motion approuvée à une très large majorité par la dernière Assemblée Générale du Lobby Européen des Femmes, réseau d’associations qui rassemble plus de 2000 ONG en Europe, appuyant cette démarche.